Un signe de confiance envers le marché du logement

09.02.2020

Le comité « Non à l’initiative extrême sur le logement » se réjouit du rejet de l’initiative de l’Asloca par le peuple et les cantons. Il remercie les citoyennes et les citoyens de la confiance ainsi manifestée envers le marché du logement et la coexistence intelligente entre les investisseurs privés et les coopératives d’habitation telle qu’elle existe aujourd’hui.

Le peuple et les cantons viennent de refuser de chambouler la politique du logement. Il n’est désormais plus question d’ancrer des quotas dans la Constitution fédérale, de favoriser la mise en place de droits de préemption ou de freiner les rénovations énergétiques en limitant l’accès aux subventions disponibles. Les solutions aux enjeux du logement doivent être aménagées par les cantons et les communes en fonction des réalités du terrain. Afin de soutenir les coopératives d’habitation, dont l’utilité n’est contestée par personne, la Confédération pourra par ailleurs débloquer immédiatement les 250 millions promis et d’ores et déjà votés par le Parlement.

Le résultat du scrutin constitue un signe de confiance envers le marché du logement et les institutions politiques. La propagande outrancière des initiants, qualifiant de façon indifférenciée tous les bailleurs privés de spéculateurs, n’a pas convaincu. Le comité d’opposition à l’initiative est reconnaissant pour le soutien apporté à la coexistence intelligente entre les investisseurs privés et les coopératives d’habitation telle qu’elle existe aujourd’hui.

Affiches et dépliant

J’aimerais poser des affiches et distribuer des dépliants.

Nombre
Nombre
Nombre
Nombre

Vos données de contact

Restez informé de nos dernières actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Informations sur votre inscription à la newsletter

Vos données seront transmises et utilisées uniquement pour l'envoi de la newsletter.

Nous soutenir